CANAFE impose une pénalité administrative pécuniaire à Sokhom Ung, faisant également affaire sous le nom de Bureau de change Saint-Michel

CANAFE a annoncé aujourd’hui qu’il avait imposé une pénalité administrative pécuniaire à Sokhom Ung, faisant également affaire sous le nom de Bureau de change Saint-Michel. Cette entreprise de services monétaires établie à Montréal, au Québec, s’est vu imposer une pénalité administrative pécuniaire de 33 000 $ le 10 juin 2021 pour non-conformité avec la partie 1 de la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes et ses règlements.

Sokhom Ung a commis la violation suivante :

Citation

Le régime canadien de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement des activités terroristes a été établi pour assurer la sécurité des Canadiens et des Canadiennes et pour protéger l’économie du Canada. CANAFE s’est engagé à travailler avec les entreprises pour les aider à comprendre et à remplir leurs obligations prévues par la Loi. Par contre, c’est avec fermeté que nous veillerons à ce que les entreprises continuent de faire leur part et que nous prendrons au besoin les mesures appropriées. »

Sarah Paquet, directrice et présidente-directrice générale, Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada

Faits en bref

Produits connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada
613-947-6875

media.medias@fintrac-canafe.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter : @CANAFE_Canada

Date de modification :